Avocat droit de visite à Reims

Le droit de visite et d'hébergement du parent qui ne vit pas avec l'enfant est expressément prévu par l'article 373-2-1 du Code civil en cas d'exercice unilatéral de l'autorité parentale.

Un tel droit est également déterminé par le juge aux affaires familiales dans le cadre de l'exercice en commun de l'autorité parentale.

Il s'agit d'une conséquence du divorce ou de la séparation qu'il convient, par sécurité et en cas de mésentente entre les titulaires de l'autorité parentale, de formaliser par écrit avec l'aide de l'avocat.

Notre Cabinet sera à même de vous conseiller et de vous assister devant le Juge aux affaires familiales en cas de problèmes liés à une suppression, réduction ou modifications d'un droit de visite et d'hébergement ou encore à une non-représentation d'enfant (voir également notre section Droit pénal).

Contactez-nous

í